Dois-je choisir un sexologue ou un sexothérapeute?

Il existe de nombreux termes et bien souvent le patient ne s’y retrouve pas.

  • La sexologie est l’étude de la sexualité humaine et de ses manifestations. Elle est au carrefour de plusieurs disciplines, comme la médecine, la psychologie, la biologie, la sociologie.
  • Le terme de sexologue n’est pas réglementé par la loi. Ce terme est préférentiellement réservé aux médecins qui ont continué leurs études de médecine par une formation en sexologie. Leur approche reste cependant plus organique à travers la prescription de médicaments qu’ils pensent nécessaire pour le traitement du patient. Pourtant, il existe un certain nombre de formations où l’on enseigne la pratique de la sexologie. Ces formations sont généralement ouvertes à des professionnels bénéficiant déjà d’une expérience, voire d’un diplôme dans les domaines de soin à la personne tels que les psychologues, psychothérapeutes, médecins, ostéopathes etc.
  • Les membres de l’AFSS (Association Française de Sexologie Sexofonctionnelle) se sont mis d’accord pour l’emploi du terme de sexothérapeute, correspondant plus à la réalité du métier. En effet, nous parlons alors d’un thérapeute de la sexualité. Contrairement au sexologue (médecin), le sexothérapeute (et notamment les membres de l’AFSS) s’intéresse à l’origine psychogène du trouble, mais surtout à sa résolution sans prise de médicament, par l’utilisation de techniques issues de la recherche en sexologie fonctionnelle. Après avoir éliminé les causes organiques, le sexothérapeute sexofonctionnel déterminera la marche à suivre et les outils à mettre en place pour la résolution des troubles d’origine non organique du patient.

Un sexothérapeute ayant adhéré à l’Association Française de Sexologie Sexofonctionnelle s’engage à respecter le code de déontologie édité par l’association. Ainsi, si vous choisissez un membre de l’association, vous avez la garantie qu’il est formé et qu’il respecte l’éthique de la profession.

Enfin, pour toutes les prises en charge, il est essentiel d’être en confiance avec la personne qui vous suit. Parler de sa sexualité n’est pas chose facile, alors une des principales étapes sera de trouver quelqu’un qui vous mette à l’aise et avec qui vous pourrez partager toutes vos inquiétudes.

Avant de consulter un sexologue ou un sexothérapeute sexofonctionnel, posez-vous ces questions :

  • Le professionnel que j’ai choisi pour m’aider, a-t-il une formation solide en sexologie ou en sexothérapie ?
  • Est-ce que je me sens à l’aise avec le professionnel qui me suit?