L’ostéopathie s’adresse à tous:*

  • ·         aux nourrissons ;

Pour plusieurs raisons, chaque naissance devrait être suivie d’un examen ostéopathique. En effet ; l’accouchement est le premier traumatisme pour le nourrisson. Le bébé subit des contraintes au niveau crânien, du rachis, des membres pouvant venir perturber le développement de celui-ci, même quand tout se déroule bien.

Lorsque l’accouchement a nécessité une péridurale, ou l’utilisation de forceps, ventouses ou spatules, mais encore lorsqu’il a été trop long, trop court, difficile, il est conseillé de consulter un ostéopathe. En cas de grossesse gémellaire, ou d’une césarienne, il est également conseillé de consulter un ostéopathe.

Si à la naissance, le bébé présente une asymétrie du crâne, une plagiocéphalie, un torticolis, des otites/rhinites à répétitions, un strabisme, des troubles du sommeil, des troubles liés au développement psychomoteur, des coliques etc., il faut aussi consulter un ostéopathe.

Il peut être conseillé de consulter un ostéopathe pour d’autres cas : après une forte traction sur la tête, quand le cordon s’est enroulé autour du cou, si la présentation s’est faite par le siège, par la face ou par le front, si l’expulsion a nécessité une forte pression sur l’abdomen maternel, en cas de souffrance fœtale, de réanimation même légère du bébé.

 

  • ·         aux femmes enceintes ;

femme-enceinte

La grossesse implique de grands changements physiques, physiologiques et mécaniques dues au développement du bébé.

Il n’est pas rare de ressentir des douleurs lombaires, coccygiennes, musculaires, des sciatalgies, des troubles urinaires et gynécologiques, des troubles digestifs (nausées, vomissements, remontées acides, troubles de la digestion), des sensations de pesanteurs, des sensations de jambes lourdes etc., durant les 9 mois de grossesse. L’ostéopathe peut aider à traiter ces dysfonctions et aider votre corps à s’adapter à ces modifications. Ainsi l’ostéopathe va apporter un confort et un bien-être à la maman durant cette période. Ainsi il aidera à diminuer le stress, améliorer la relation mère-enfant, et améliorer les troubles circulatoires et respiratoires.

Il est conseillé de consulter pour une préparation à l’accouchement (libération du bassin et du plancher pelvien) ainsi que pour un suivi de grossesse.

 

  • ·         aux enfants ;

massage-enfant

enfant osteo

L’ostéopathie peut-être utile pour plusieurs raisons chez un enfant : bilan préventif annuel, démarrage d’une activité sportive ainsi que de son suivi, prévention du développement des scolioses et cyphoses, affections O.R.L à répétition, troubles du sommeil et de la concentration…

Les troubles de la statique chez l’enfant sont le signe d’une mauvaise adaptation du corps. Les causes peuvent être viscérales, traumatiques, crâniennes et seront déterminées par un diagnostique ostéopathique spécifique.

L’appareil orthodontique peut provoquer des contraintes sur plusieurs structures du corps. Celles-ci peuvent amener des maux de tête, des maux de dos, des vertiges, des troubles visuels, des difficultés de concentration, des  modifications de l’humeur. Il est donc conseillé d’avoir un suivi ostéopathique pour diminuer ces contraintes et les contrôler afin qu’elles agissent moins sur le crâne et le corps de l’enfant.

Des chutes même anodines peuvent provoquer différents troubles comme un sommeil perturbé, de l’excitation, de la colère, de l’énervement, une digestion perturbée, une mauvaise statique, etc.

L’ostéopathe doit être attentif au bon développement de l’enfant, en s’assurant de son bon équilibre et de sa bonne évolution.

 

  • ·         aux adultes ;

adulte ostéo

L’ostéopathie peut intervenir sur plusieurs dysfonctions présentes chez l’adulte comme les migraines, les névralgies, les sciatiques, les tendinites, les douleurs rhumatismales, les troubles digestifs, les troubles génitaux/urinaires…

Le travail, les loisirs, le stress, la vie familiale, la vie professionnelle peuvent amener des dysfonctions, des déséquilibres au niveau du corps qui peuvent se traduire par des douleurs par la suite. Certains dysfonctionnements sont indolores et peuvent petit à petit venir déséquilibrer l’harmonie corporelle de chacun.

L’ostéopathe a donc un rôle de prévention mais également un rôle curatif. En effet, des traumatismes anciens ou passés inaperçus, qu’ils soient physiques ou émotionnels, sont susceptibles de provoquer des séquelles douloureuses même plusieurs années après.

 

  • ·         aux sportifs ;

sportif ostéo

Un ostéopathe peut être consulté pour établir un bilan préventif, pour préparer une épreuve, pour rééquilibrer de façon très précise les axes articulaires qui ont été perturbés par un traumatisme, à la suite d’entorses,  de fractures, de pubalgies, de tendinites, d’opérations chirurgicales afin d’aider la cicatrisation. L’ostéopathe peut également effacer les traumatismes même anciens.

L’ostéopathe peut également vous accompagner dans une reprise difficile du sport.

 

  • ·         aux séniors ;

moi

Le vieillissement est intimement lié à la perte de mobilité que l’on retrouve parfois. Les tissus perdent de leur souplesse. L’ostéopathe peut améliorer le fonctionnement et apporter un soulagement de la structure usée.

L’ostéopathe va alors travailler sur la mobilité articulaire, sur l’équilibration de sa posture et va chercher à augmenter le périmètre de marche, à améliorer le fonctionnement viscéral.

Ainsi, il est conseillé de consulter un ostéopathe pour un bilan préventif, des raideurs articulaires, des difficultés lors de la marche, des troubles de l’équilibre, des douleurs liées à l’arthrose et à l’arthrite, des descentes d’organes, des incontinences urinaires, des troubles circulatoires, des troubles intestinaux…

 

*La liste est non exhaustive. Quelques informations sont tirées de l’UFOF (Union Fédéral des Ostéopathes de France)